Septembre : des frites, un bébé et un enterrement

Septembre est toujours une période charnière, entre mélancolie de quitter ma parenthèse croate, énergie ravivée et joie de retrouver cette autre vie, ici.

Septembre, c’est une page blanche pleine de promesses que j’attends de noircir avec impatience et enthousiasme. À chaque rentrée, mon quotidien se nimbe d’une aura de fraîcheur. Encore plus qu’en janvier, c’est un moment à la fois introspectif et prospectif.

Cette année, ça a été un mois très difficile.

La mort de mon grand-père, quelques jours après mon retour, a bouleversé la reprise. Ce n’était pas une surprise, il était malade et alité depuis près d’un an, mais ça n’a pas atténué le choc.

Nous n’étions pas très proches ; je ne pensais pas que ça m’affecterait autant. Je m’y attendais si peu que je n’ai même pas compris à quel point j’étais triste. Il a fallu que la douleur causée par le chagrin de ma mère et de ma tante ou le désarroi de mon oncle et de mon autre tante cesse d’abord.

À l’enterrement, seulement ma mère, mes tantes, mon oncle et moi. Ma mère, cette femme moderne, veut filmer la cérémonie pour la famille à distance. Documenter la vie jusqu’à la mort. Je ne sais pas quoi en penser, mais je préfère l’en dissuader.

Il y a eu néanmoins de beaux moments et je voudrais en garder une trace écrite.

J’ai passé un magnifique week-end prévu de longue date à Bruxelles. Évidemment, j’ai mangé des frites et des gaufres. J’y ai revu un couple d’amis et rencontré leur fils qui a l’air d’être un petit bonhomme rieur et facile à vivre. Leur bonheur m’a fait énormément de bien.

J’ai accueilli une dizaine de nouvelles succulentes ainsi qu’une magnifique Calathea médaillon, ramenée jusqu’à chez moi en vélo1.

Et ces petites choses qui agrémentent le quotidien : les balades au Potager du roi, la découverte de nouveaux Space Invaders et d’endroits insolites au hasard des détours à Versailles, la reprise du badminton.


  1. Je dois avouer être très fière de m’être débrouillée pour la transporter en vélo. 

Ce billet est accessible à l’adresse suivante :
https://bribesdereel.net/post/2018/10/05/septembre-2018

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires