Dernières nouvelles

23 mars 2018

Kupka, l'abstraction tchèque

Il me semble ne vous avoir encore jamais saoulé (je cherche vraiment à vous enivrer avec n’importe quoi) avec mon irrationnel engouement pour les noms commençant par K. La généralisation est un peu cavalière étant donné qu’il n’y en a pas pléthore – je n’en vois même que deux, pour l’instant : Kafka et Kundera.

La souris, 2009

J’ignore si cet irrationnel engouement de La souris1 est contagieux ou s’il était déjà latent chez moi, en tout cas, celui-ci est désormais partagé. Kafka, Kundera, Kupka, pour le trio tchèque, mais aussi Kertész, Klee, Kandinsky. Ou oh tiens Kozlika et kReEsTaL ;)

J’ai découvert les œuvres de František Kupka, peintre tchèque, lors de mon séjour Erasmus à Prague au musée Kampa, accompagnée d’un doctorant en histoire de l’art. La visite n’en a été que plus passionnante. Évidemment, j’ai quasiment oublié toutes les explications données et ne me souviens que de quelques mots-clés (abstraction, biologie, philosophie et mathématiques) et de l’émotion ressentie devant ses œuvres.

Image
Image : Cosmic Spring, František Kupka, 1913-1914

Je ne vous dis pas à quel point je suis enchantée de voir que le Grand Palais lui dédie une rétrospective (du 21 mars au 30 juillet) qui a l’air très complète et bien pensée si j’en crois la vidéo de présentation, sous-titrée (c’est trop rare pour ne pas le souligner), de l’exposition. Je rajoute que l’on entend successivement deux des co-commissaires de l’exposition, Brigitte Leal et Markéta Theinhardt.

Je redécouvre qu’il était anticapitaliste et je ne l’en aime que plus <3

Me connaissant que trop bien, je préfère vous parler de cette exposition avant d’y aller et je vous recommande très vivement d’aller découvrir Kupka si vous en avez l’occasion.

Si certain·es souhaitent aller voir l’expo avec moi, faites moi signe. J’ai prévu d’y aller plusieurs fois2 pour en profiter un maximum.

Ajout du 24/03 : pour celles et ceux qui ne peuvent pas se rendre à l’exposition, un documentaire de Jacques Lœuille, Kupka - Pionnier de l’art abstrait, sera également diffusé sur Arte, ce dimanche à 17h35.


  1. Si l’on me demandait d’associer La souris à une anecdote, ce serait ces allitérations tchèques en k. 

  2. J’ai acheté une Carte Sésame uniquement pour cette expo. Merci au Grand Palais d’encore me considérer comme jeune \o/ 


Commentaires

1. Le 24 mars 2018, 10:21 par Franck

Je crois que j’ai un –petit– ++gros++ faible pour Kertész (André, le photographe, pas Imre, l’écrivain) !

2. Le 24 mars 2018, 10:23 par Franck

PS : la syntaxe wiki simplifiée ne semble pas activée pour les commentaires (paramètres du blog) ;-)

[ à supprimer si nécessaire ]

3. Le 24 mars 2018, 10:28 par Franck

Et j’irai voir l’expo avec le minot pendant les vacances de Pâques, histoire de lui ouvrir un peu le ciboulot ;-)

4. Le 24 mars 2018, 10:59 par Llu

Ah j’aurais dû préciser qu’il s’agissait du photographe aussi pour moi !

Elle est bien activée pourtant, je crois qu’il y a un souci avec ce thème :/

Chouette, j’espère que ça vous plaira :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

1. Le 10 avril 2018, 07:54 par Open Time

Le minot à l'expo

À cause de la faute de Llu — que je remercie au passage — j’ai emmené le minot au Grand-Palais pour aller voir l’exposition consacrée à Kupka, que je ne connaissais ni d’Ève ni d’Adam mais que visiblement Llu connaît !...

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/424

Fil des commentaires de ce billet