Bribes de réel

Interconnexion à Nanterre

L’interconnexion à Nanterre-Préfecture ne sera pas assurée.

Il y a des phrases qui à force d’être entendues ou lues se gravent dans votre esprit.

Pendant longtemps, Nanterre se résumait pour moi à ce point de bifurcation entre les deux branches du RER A où l’on attend que l’interconnexion RATP-SNCF se fasse et à ses deux autres stations, Ville et Université.

En khâgne, je découvre le théâtre des Amandiers, qui me semble alors perdu au milieu de nul part. Terra incognita[1].

Il y a des noms qui n’invitent pas au voyage, Nanterre en fait partie[2] Mardi après-midi, en vadrouille dans le coin, je me suis dit que c’était l’occasion de sortir un peu des sentiers connus et d’explorer les environs.

De Nanterre-Préfecture à La Défense :

Des façades pixelisées qui m’évoquent Tetris et du jaune qui pulse !

De l’art

Une arène-dragon

Encore en construction, le bâtiment promet d’être impressionnant.

De drôles de cubes

Impossible de continuer vers l’Arche, le chemin bifurque et on longe une départementale, frontière hideuse qui sépare les grattes-ciel de La Défense et le cimetière de Puteaux et Nanterre.

Le contraste entre la Défense, les nouvelles constructions à Nanterre-Préfecture, extensions de cette dernière et ce qu’on voit de ce bout de Nanterre, qui semble si vieux et vétuste, est extrêmement saisissant.

Nanterre__9_sur_40_.jpg

Après une enfilade d’immeubles moches, le regard s’arrête soudain sur quelque chose d’improbable.

Il s’agit du foyer Maurice Ravel, dédié aux étudiants de musique et conçu par l’architecte Jacques Kalisz, que je ne connaissais pas du tout. Je vous invite à découvrir son travail autour de l’école d’architecture de Nanterre. Au delà de l’esthétique qu’on apprécie ou non, je trouve la démarche très intéressante.

Nanterre__10_sur_40_.jpg

L’ensemble est fascinant. On dirait presque une construction venue d’ailleurs[3], vous ne trouvez pas ?

Les tours nuages

Souvent aperçues au loin, c’est la première fois que je les vois d’aussi près.

Mais quel esprit malade a-t-il bien pu penser que ça serait une bonne idée de construire de tels bâtiments et d’y faire vivre des gens.

C’est laid, pas pratique au possible, mais en même temps complètement surréaliste, tellement démesuré que c’en est poétique et presque magique.

Prisons ou forteresses parfaites dans un monde fantasmagorique, ces lourdes tours semblent de piètres lieux d’habitation.

Aux portes de la Défense

Adieu béton, place au verre : entrée en territoire capitaliste.

Pour rejoindre l’Arche, empruntez la passerelle.

Découvrir une tête de Gundam bien cachée.

Cathédrale moderne

Pont japonais vers Kupka[4]

Transis de froid, l’iPhone et moi avons ensuite décidé d’un commun accord de nous hâter de rentrer au chaud.

Notes

[1] En hypokhâgne, en cours d’introduction, notre prof de géo nous avait demandé de dessiner une carte de Paris sur une feuille et de placer différents points. Pauvres êtres que nous étions, et intimidant comme il était, nous pensions qu’il s’agissait d’un test et je me rappelle qu’on était partagé entre l’appréhension et le sentiment de faire quelque chose d’absurde. En réalité, le but de l’exercice était de matérialiser notre représentation mentale de l’espace, de les comparer et de nous expliquer que l’espace géographique n’est pas neutre. Sujet passionnant et qui mérite bien plus qu’une note de bas de page !

[2] Par contre, Nanterréalité, c’est plutôt joli comme nom et l’idée derrière ce blog carrément chouette.

[3] Ou peut-être suis-je encore trop sous l’empreinte de ma lecture des Seigneurs de l’Instrumentalité :)

[4] J’ai découvert Kupka, peintre tchèque, à Prague en Erasmus et je ne crois pas vous en avoir déjà parlé ici. Pourtant, c’est l’un de mes gros coups de cœurs praguois et j’avais eu la chance de voir un grand nombre de ses œuvres en compagnie d’un doctorant en histoire de l’art, spécialiste de Kupka.

2 réactions

  1. de Pep - 29/12/2016, 21:18

    1

    L’attente est joliment récompensée. :-) Merci pour le bon moment offert par ce billet.

  2. de Franck - 29/12/2016, 22:08

    2

    Je suis allé, une fois, il y a très longtemps, dans une des tours nuage et effectivement c’est mal fichu, y compris à l’intérieur. Le seul truc bien, la surface des appartements, copieuse (en tout cas dans mes souvenirs).

    Jolie série !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.