En mai, c'est la foire aux projets !

Je suis la reine (ou le bouffon ?) des projets loufoques irréalisables (et irréalisés pour la plupart), des projets colossaux, des projets chronophages [1], des projets idiots ou sérieux, des projets d’évasion, etc… Le tout commence d’ailleurs à former une dangereuse tour de Babel, mais passons sur le capharnaüm qu’est mon cerveau.
Étant atteinte de procrastination sévère, repousser les choses au lendemain je sais faire et la prépa m’offrait une excuse inattaquable [2], me permettant de servir la même rengaine “Après la prépa” à mon entourage pour éviter de faire le ménage, ranger ma chambre, faire les courses, etc… Mais la prépa, c’était aussi de doux moments de rêverie sur ce que je ferai quand j’aurai plus de temps pour m’éparpiller [3], et en deux ans de nombreux projets ont eu le temps de germer, certains sont déjà fanés, d’autres viennent à peine d’éclore.

Maintenant que j’ai effectivement plus de temps, on arrive à la dangereuse étape de la cuisson [4], qui oblige à avoir les pieds sur terre et la tête hors des nuages - vous avez déjà essayé de faire la cuisine la tête dans les nuages vous ? - et à vous confronter avec cette garce de Réalité qui cherche constamment à saboter tout ce que vous entreprenez.

Par exemple, je voulais m’inscrire au permis [5] et passer mon code fin juin - début juillet, sauf que… il me manque le papier qui prouve que j’ai passé mon ASSR Second Niveau… Oui, cette connerie qu’on vous oblige à passer au collège si vous êtes nés après le 31 décembre 1988. Certes, j’avoue ne pas m’être ruée immédiatement à Hoche Conduite avec tous les papiers aussi à cause du montant à débourser - dès que ce n’est pas pour des livres, du matériel informatique, je suis réticente - en une fois.

Je voulais aussi lire en flemmarde sur mon balcon tout en me dorant au soleil (avec crème solaire bien entendu ! pas envie de ressembler à une vieille peau ridée à 30 ans), me promener dans les jardins de Versailles - ma mère étant paranoïaque, je n’ai pas le droit de me promener seule dans les bois, de peur de tomber sur un loup -, explorer Paris tout en apprenant à me servir de mon tout nouvel appareil photo me fondant sur la MAGNIFIQUE semaine passée dans les hangars de la Seine-Saint-Denis. Ironie du sort, on a depuis eu droit à un temps grisâtre ne ressemblant à rien… Cet sorte de temps propice à la procrastination intensive devant le PC.
Ma sortie à Paris était intéressante et sympa (j’ai enfin pu visiter le Musée Carnavalet qui se trouve juste à côté de mon opticien [6] ), mais pour l’exploration on repassera, mon itinéraire se résumant à la Rue de Sévigné et alentours - Odéon (avec la petite rue menant derrière le Procope et la cour “secrète” derrière Fénelon) - Saint Michel - Le Malongo (à côté de Fénelon…) - Châtelet - Hôtel de Ville.

Quant au croate, je n’y ai pas touché…Peut-être dimanche du coup… Idem pour la lecture, j’ai préféré (je n’ai pas eu le choix en fait…lire me donnait mal au crâne) reposer mes yeux pour ne pas devenir aveugle. Néanmoins, je suis quand même venu à bout du Silmarillion en anglais malgré de nombreuses interruptions et peu de temps à moi (peut-être un billet prochainement, j’attends de finir The Children of Hurin). Et j’ai réussi à dompter mon corps et à l’amener à se mouiller et à faire des longueurs… 2 séances de piscine pour l’instant (vendredi et mercredi), mais je pense continuer ma lutte contre le gras ingurgité lors des révisions et du concours pour ne pas faire de crise nerveuse devant les sujets [7] et ma rééducation du dos et des genoux (qui ne sont pas cagneux, je vous arrête de suite !).

Malheureusement, ces moments de liberté s’achèvent presque puisque lundi je reprends les cours et la préparation des oraux (j’ai déjà 8 mails de ma prof de spé que je n’ai pas eu le courage d’ouvrir). J’ai à peine vu le temps filer, dans 3 jours, je vais avoir 20 ans et je n’ai rien prévu à ce sujet.
Pourquoi pas acheter 20 livres pour fêter ça ? C’est toujours plus raisonnable que mon poids en livres :d Comme je n’en ai pas en tête pour l’instant, ça vous dérangerait de me proposer une liste ?

Notes

[1] Parmi mes projets chronophages et “capillophages” récurrents : un thème pour ce blog (j’y arriverai un jour !), apprendre le russe (je viens d’acheter la méthode Assimil sur un coup de tête…) pour entre autre lire Dostoïevski en russe (je me fixe pas de date, rendez vous dans 20 ans ;))

[2] Parmi les nombreux avantages de la prépa, en voici un. Et de taille !

[3] Qui n’a pas rêvé d’avoir ce Retourneur de Temps ?

[4] Oui, on change de métaphore. Les métaphores filées jardinières, c’est pas trop ma tasse de thé.

[5] Parce que presque 20 ans, volonté d’être indépendante, volonté de sortir de mon trou paumé phagocyté par Versailles, rite de passage à la vie adulte, moyen d’intégration au sein d’une population non khâgneuse (oui, bizarrement cracher sur le jury de l’ENS n’est pas un passe-temps très répandu…)

[6] Oui, on s’en fiche. Mais…je le dis quand même, na !

[7] Vous voulez même pas savoir tout ce que j’ai ingurgité en voyant le sujet de philo…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page