Accepter l'endométriose

« Ovaire droit, c’est parfait. Maintenant l’ovaire gauche. Oh non non non… ! » Rassurée chaque fois un peu plus par mes visites de contrôle, le choc de l’annonce, rupture soudaine avec la litanie médicale habituelle, n’en a été que plus grand. Le temps m’a paru si long entre ce triolet de « non »  […]

Lire la suite

Coupures de vie

Je cours toujours - le boulot, la famille, la vie - à se demander quand est-ce que les choses vont enfin ralentir. Et puis les douleurs qui reprennent insidieusement d’abord avant de s’installer plus franchement1. Comme si le diagnostic, couperet brutal et soudain, les désinhibait. Je le digère tout  […]

Lire la suite

Entrain

Il y a quelques jours, ma mère m’a appris que mon arrière-grand-père était chef de gare. Ta grand-mère en était très fière. « C’était quelque chose à l’époque ! » disait-elle. Elle rit en imitant le ton emphatique de sa mère. Chef de gare, c’est vrai ? Mais… mais… c’est génial ! Je ne crois pas que  […]

Lire la suite

Rabougri

Je n’ai jamais été vraiment proche de lui. Lui, c’est Louis, mon grand-père. Français1 eurasien, né le 29 août 1921 à Moncay dans le nord de l’Indochine. De père français et de mère vietnamienne. Marié en 1950 à Haïphong. Père de 4 enfants. Voilà pour l’état civil français. Pour moi. Ses façons  […]

Lire la suite

En couleurs

L’angoisse lancinante de fin septembre et octobre m’enveloppe et ne me lâche pas. Elle m’étreint, m’épuise et m’éloigne. Des autres et de moi-même. J’ai l’impression de suffoquer continuellement et de sombrer inexorablement, sauvée par quelques lumineuses bouffées d’air frais. Une flamme qui se  […]

Lire la suite

Sectobre

Septembre, c’est toujours ce mois qui passe un peu vite parce que je reprends doucement ma vie francilienne et sa cadence effrénée et épuisante. Cette année, je n’ai tellement rien vu venir que j’ai dû mal à croire qu’un mois ait pu se caser aussi furtivement entre mon retour et maintenant. Trop de  […]

Lire la suite