Parlare italiano ?

S’il y a une chose que je pensais avoir appris avec l’université, c’est qu’il faut toujours s’attendre à tout mais surtout à rien. Alors j’ai essayé de jouer ma blasée à qui on ne l’a fait plus « Oh ho ho, ma pauvre, si tu savais ! C’est que tu n’as pas passé UN an à la fac toi ! [1] », à me répéter  […]

Lire la suite

Courir après les papillons

Papillon

« Jadis, Tchouang Tcheou rêva qu’il était un papillon voltigeant et satisfait de son sort et ignorant qu’il était Tcheou lui-même. Brusquement il s’éveilla et s’aperçut avec étonnement qu’il était Tcheou. Il ne sut plus si c’était Tcheou rêvant qu’il était un papillon, ou un papillon rêvant qu’il  […]

Lire la suite

S'allonger dans l'herbe et devenir chenille



Dans un billet désormais perdu dans les limbes du web à cause d’un problème technique avec l’hébergeur, j’évoquais une petite folie, trois fois rien, juste l’achat du 100mm L Macro de Canon et le plaisir que m’apporte la pratique de la macro et proxi-photo. Vu qu’en ce moment je trie mes photos et que je construis mes galeries, c’est l’occasion toute trouvée pour en reparler.

Lire la suite

Don't worry, be happy

S‘émerveiller et se réjouir des petites choses du quotidien et en être reconnaissante. Oublier les mauvais moments de la journée et savoir se réjouir de petits riens. User et abuser des occasions de sortir, voir des amis. Rire des procédures universitaires labyrinthiques et autres imprévus  […]

Lire la suite

La folle au myosotis

« Elle se dit : un jour, quand l’assaut de la laideur sera devenu tout à fait insupportable, elle achètera chez une fleuriste un brin de myosotis, un seul brin de myosotis (…), le regard rivé sur lui afin de ne rien voir d’autre que ce beau point bleu, ultime image qu’elle veut conserver d’un monde  […]

Lire la suite