Lenteur estivale

Premier jour de vacances en Croatie. Étrange sensation de désœuvrement, liée à l’absence de sollicitations et à la mise en pause des sujets qui m’occupaient quotidiennement au boulot.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai la chance d’avoir trouvé un travail dans un domaine et une entreprise qui me passionne et où je me réalise pleinement. Ça peut rendre la coupure difficile. Souffler n’en est pas moins nécessaire et il m’a fallu du temps pour en prendre réellement conscience.

J’ai besoin1 de retrouver cet espace-temps ralenti et routinier qu’est le village paternel pour couper complètement.

Nager, lire, lire et encore lire, passer du temps avec la famille et dormir beaucoup. Je retrouve ce rythme familier. Il me faut encore inclure les exercices de kiné et pour tout le reste on verra en fonction de l’envie et de l’énergie disponible.

Des lectures estivales, Rupture(s) de Claire Marin sort largement du lot pour l’instant. Les propos de l’autrice ont fortement résonné chez moi et le texte est d’une fluidité et d’une beauté saisissante. Si seulement les philosophes s’exprimaient tous aussi bien !

N’est-ce pas la somme de ces petites ruptures incessantes et inaperçues qui me font devenir tel que je suis ?

Rupture(s) de Claire Marin

Dans ma quête pour la pastèque parfaite, j’ai appris qu’en plus de vérifier l’étendue de la partie jaunâtre, il fallait aussi s’attarder sur les tâches grises qui sont le signe que le fruit a été piqué et pollinisé par des abeilles. Ces cicatrices, traces de vie, sont ce qui lui donnent du goût.

De la philosophie à la pastèque. Le programme de l’été.


  1. Spoiler, je suis en fait un robot qui doit retourner à sa base pour recharger ses batteries. ↩︎

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/511