Moi, Je & Ego › L'Après Cokhâgne

Comprendre la notion de temps relatif...

10h15 Veuillez patienter. Vous allez être pris en charge par un gestionnaire dans 9 minutes. *interlude musical* 10h22 Veuillez patienter. Vous allez être pris en charge par un gestionnaire dans 5 minutes. *interlude musical* 10h23 Veuillez patienter. Vous allez être pris en charge par un  […]

Lire la suite

Révisions

Wall-e Révisions

Rythme de folie jusqu’au 10 janvier : entre révisions, partiels et cours (oui, oui… Banaliser une semaine ? Mais voyons, impensable !). Après… et bien après, cinq semaines loin de la fac. Mais que vais-je donc faire ? Cinq semaines déjà bien remplies en perspective et dont je me réjouis. En  […]

Lire la suite

Parlare italiano ?

S’il y a une chose que je pensais avoir appris avec l’université, c’est qu’il faut toujours s’attendre à tout mais surtout à rien. Alors j’ai essayé de jouer ma blasée à qui on ne l’a fait plus « Oh ho ho, ma pauvre, si tu savais ! C’est que tu n’as pas passé UN an à la fac toi ! [1] », à me répéter  […]

Lire la suite

Enfer et stagnation.

Le second semestre semble amorcer un changement et me permettra peut-être d’accéder à un doux purgatoire monotone, préférable à l’état dépressivo-larvesque dans lequel j’ai été plongé tout au long du premier. Je suis encore assez lucide pour dire que la prépa n’est certainement pas un pays de  […]

Lire la suite

Fac a(u) temps (des) partiel(s)

Épreuve de civilisation américaine Les prédictions de Johnson (cf texte) sur la guerre du Vietnam se sont-elles révélées vraies ? Comment ? (Argumentez votre réponse nous dit le prof-surveillant) Mon estime pour le prof était déjà quasi inexistante (CM purement factuel sur l’histoire des Etats-Unis,  […]

Lire la suite

Paradise Regained ?

A côté de ce malaise, il y a de très bonnes surprises. Le cours de littérature : Le prof est vraiment passionné et très bon. Nous ne sommes que 4 en cours. Je découvre la littérature croate et c’est superbe. Mardi, j’ai étudié un poème du Baudelaire croate, Antun Gustav Matoš, et moi qui n’aime  […]

Lire la suite

Paradise Lost ?

En juin, j’étais sûre d’avoir pris la bonne décision. Non, je ne khûberai pas. Je voulais partir loin, découvrir le nouvel horizon que représentait à mes yeux la fac, espace rêvé et fantasmé, qui me permettait de tenir à certains moments de la khâgne. Je voulais aussi me prouver que je pouvais  […]

Lire la suite

Haut de page