Bribes #2

Renseignements compulsifs

Avant chaque nouvel achat, je ne peux m’empêcher de passer du temps - plus ou moins long - à me renseigner sur le sujet, quel qu’il soit.

Par peur de faire un mauvais choix, parce que j’accorde de l’importance à ce que j’achète, mais aussi simplement parce que c’est intéressant de comprendre comment sont conçus les objets que l’on utilise, quels sont les critères qui permettent de les évaluer.

Matelas, draps, paillasson, casseroles, vaisselle, couverts, chaises, luminaires, patères, rideaux, étendoir, bac à linge, poubelles, beurrier, couvercle à micro-ondes…

Lors de mon emménagement, j’ai soudain pris conscience à quel point ce besoin de documenter et de comparer les choses pouvait s’étendre potentiellement à n’importe quoi. Une quête longue, parfois ridicule et illusoire de l’objet qui s’insérera dans mon quotidien sans friction. Il n’y a rien de plus agaçant pour moi qu’un objet mal conçu et qui ne remplit pas correctement sa fonction.

Je découvre des mondes insoupçonnés et très souvent onéreux1. Je m’enfuis très vite dans ces cas là, car même si les prix sont peut-être justifiés, il me reste un fond bien ancré de ma classe sociale d’origine qui me dit ce n’est pas pour moi.

Chien

Cela fait plusieurs années (cf. plus haut) que j’envisage d’adopter un corgi, j’ai enfin appelé un élevage. Toutes les conditions ne me semblent pas encore réunies. Rendez-vous d’ici quelques années peut-être.

Newsletters

Décidément, je ne me fais pas à ce format. Je crois que je n’aime pas avoir des mails qui s’entassent dans ma boîte alors qu’avoir des flux RSS non lus ne me fait rien. Je me suis désinscrite de la plupart que je suivais et les ai passées sur Miniflux.

Répétitions et variations

Depuis le confinement, je fais un gâteau chaque semaine. Toujours le même. Un gâteau au yaourt à l’huile d’olive. Je ne fais que la base du gâteau. Il ne nécessite quasiment que des ingrédients de base. Il faut moins de 30 minutes pour le préparer et il cuit 30 minutes au four.

J’ai essayé la première fois de le faire cuire dans mon rice cooker, il était moelleux, presque spongieux comme un chiffon cake, mais pas entièrement satisfaisant. La cuisson est également trop lente.

Le four donne un résultat plus satisfaisant. J’ai essayé un moule rond en fer puis un moule rond en silicone. Le silicone permet d’avoir une base très moelleuse et la cuisson au four une surface croquante. Meilleur combo jusque là.


  1. La magnifique suspension Vertigo de Constance Guisset et ses jeux de lumière sur le plafond m’a longtemps fascinée. Son prix et plus prosaïquement son entretien (comment faire la poussière facilement ?) m’ont sagement détournée. Sans compter que je n’ai pas une hauteur sous plafond suffisante… ↩︎

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/493