(2)

Accepter l'endométriose

« Ovaire droit, c’est parfait. Maintenant l’ovaire gauche. Oh non non non… ! » Rassurée chaque fois un peu plus par mes visites de contrôle, le choc de l’annonce, rupture soudaine avec la litanie médicale habituelle, n’en a été que plus grand. Le temps m’a paru si long entre ce triolet de « non »  […]

Lire la suite