Quitter l’été

L’été est fini ou du moins c’est tout comme.

Le retour en France est toujours ambivalent. Quitter la maison familiale, la famille, les montagnes alentours, le soleil et la mer. Retrouver une autre partie de ma vie, laissée en pause : amis, plantes, vélo, badminton, boulot1.

Une fin douce-amère particulièrement cet été où nous avons tous maintenu nos distances et nous sommes peu vus et où le froid (relatif) nous a rattrapé la dernière dizaine d’août.

Je me console un peu à l’idée qu’il y aura un semblant de bon temps pendant quelques jours au moins une fois en France. Je vis toujours très mal la transition entre l’été et l’automne.

Allez, l’embarquement est imminent.


  1. Je me réjouis de reprendre, même si je n’aurais pas non plus refusé de prolonger la pause. ↩︎

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/515