Le guide participatif et incomplet du voyageur

Avant les États-Unis, je n’avais jamais voyagé seule ni organisé mon séjour.
Expérience du voyage : zéro. Inquiétude : aucune.

Je fais preuve d’un optimisme et d’une confiance en la bonté humaine (et surtout en ma bonne étoile) qui affolent parfois mes proches. Il ne s’agit pas de naïveté ou d’un manque de jugement de ma part mais d’une façon de voir les choses. Ce qui ne m’empêche pas d’être odieusement cynique et désabusée également parfois.

Se dire que l’autre est méchant et qu’il nous veut du mal, c’est construire autour de soi une forteresse bâtie sur la peur - voire la haine - d’autrui. Allez donc vous planquer dans un bunker et n’en sortez jamais. Ou arrêtez de voir un violeur et tueur en chaque individu, vous vous en porterez mieux.

C’était le petit interlude “ma petite morale à trois francs six sous” dont vous vous fichez sans doute éperdument.

Détournons le dicton, fit faber fabricando [1], en “c’est en voyageant que l’on devient voyageur”. Ce que le dicton ne dit pas, c’est que vous aurez beau forger, forgeron vous serez peut-être, bon forgeron, c’est encore à voir.

Où est-ce que je veux bien en venir par ce raisonnement emberlificoté ? Qu’il est bon d’aller quérir l’expérience et les récits des autres voyageurs plus aguerris (ne pas faire entièrement confiance aux guides touristiques type Routard & cie [2]) et surtout de regarder ce que les locaux conseillent quand c’est possible.

Vous gagnerez un niveau tel le barbare dans Donjon de Naheulbeuk [3] pour passer de noob complet à voyageur averti. Ça paraît évident mais on y pense et puis faute de temps, on ne le fait pas.

Quelques adresses parce que c’est pas toujours évident de savoir par où commencer à chercher et que moi-même j’ai parfois bien galéré.

  • Voyageforum qui est un incontournable sur lequel vous êtes sans aucun doute déjà tombés.
  • Spotted by Locals : “juste” 41 villes d”Europe et qui est pas mal du tout concernant Prague. Je n’ai pas testé pour les autres villes.
  • Rather.com et Not for Tourists essentiellement pour les villes américaines, Londres et Paris. Même principe que Spotted by Locals, des conseils donnés par des locaux pour des locaux mais pas que.
  • Hundertmorgen, le site de mon hôte new-yorkaise (cf. billet précédent) qui m’a fait découvrir airbnb et où je viens de découvrir virtualtourist.com qui a l’air d’un projet réellement sympa.

Je jette également un œil au site du Routard tout de même pour avoir rapidement une synthèse des infos basiques mais utiles.

Je suis encore loin d’être une voyageuse expérimentée d’où le titre mais lors de ma dernière nuit en AJ à Budapest, je me suis dit que ça serait pas si mal de parler de mes indispensables en voyage et de connaître les vôtres. Évidemment, la pièce d’identité et le billet sont les premières choses à vérifier ainsi que la présence de votre porte-monnaie ;)

Mes “indispensables”.

  • Des boules Quiès.

Très utile en AJ pour ne pas avoir envie de trucider les personnes de votre chambre qui rentrent à 3h du mat’ complètement saouls ou ceux qui ronflent.

  • Un carnet fourre-tout.

J’y note toutes les infos utiles (adresses et horaires, numéros de réservation) et les bons plans glanés avant le voyage, j’y colle quelques bouts de cartes / schémas pour trouver plus facilement les AJ et autres lieux stratégiques, j’écris également un petit lexique utile. Pendant le voyage, j’y rajoute les prospectus, cartes, tickets de caisse ou autres [4] pour garder les adresses que j’ai apprécié et pour m’aider à recalculer mon budget. Ce carnet me sert également pour organiser mes journées et gribouiller des itinéraires plus ou moins précis. Dans les musées, je note les œuvres que j’ai aimées et/ou qui m’ont marquées. Et puis ce carnet sert également de journal de voyage (que j’ai énormément de mal à tenir mais je griffonne souvent au moins quelques mots et phrases elliptiques.).
Pensez également au crayon et au stylo ;)

  • Un gros châle/chèche.

Peu importe le temps qu’il fait, c’est un incontournable désormais pour moi. Ça se plie très facilement et ça prend pas de place. Ça protège du soleil, du froid dans les endroits trop climatisés et même de la pluie. Ho et puis si on le met en boule, ça peut selon le volume du châle/chèche servir de rembourrage pour un coussin de dépannage/bean bag improvisé (oui, c’est du vécu ^^).

  • Ma liseuse.

Un gros poids en moins dans mes bagages depuis que je l’ai. J’espérais qu’elle remplace les lourds guides de voyage mais ce n’est pas vraiment pratique en fait [5]. J’y reviendrais peut-être au sujet de Budapest. Peut-être qu’un iPad serait mieux adapté…

  • Mon vieux téléphone portable tout pourri mais débloqué et qui marche partout

Si on me le vole, je m’en fiche. Enfin pas complètement puisque c’est également mon téléphone portable principal.

  • Le truc que tout le monde met sous ses vêtements pour protéger son argent et passeport.
  • Mon iPod touch.

Aux États-Unis, il m’a servi à avoir accès à Internet et rédiger quelques emails pour rassurer ma mère sans m’encombrer d’un ordinateur en plus de faire office de lecteur mp3. J’y ai également tous mes fichiers importants numérisés. Scans du passeport, des factures du matériel photo et réservations également disponibles sur mon compte Dropbox et ma boîte de messagerie.[6]

  • Un sac en toile aka tote bag ou des simples sacs plastiques .

Même argument que le châle. Ça ne prend pas de place et ça se plie très facilement. Ça permet de se promener léger lorsqu’on veut laisser les gros sacs dans le coffre de l’AJ ou de l’hôtel. Et puis ça dépanne si votre sac vous lâche.

  • Des tongs en plastoc.

Pour tous les endroits où l’hygiène de la douche laisse à désirer et puis pour ne pas devoir vous promener en chaussettes/chaussures à l’AJ.

  • La trousse de toilettes.

Que j’essaie d’alléger sans succès pour l’instant. Fichus problèmes de peau et d’allergie.

  • Une serviette microfibre.

C’est léger, pas encombrant, ça absorbe et sèche très vite. C’est moins agréable qu’une serviette traditionnelle mais en voyage c’est bien plus pratique.

  • Une paire de Birkenstock/sandales légères et/ou une paire de baskets confortable pour marcher.

En Croatie, j’ai encore une paire de sandales sportives qui ne craignent pas l’eau. Increvable. Je l’ai depuis que j’ai 17 ans. J’ai fait l’Etna avec, marché sur les rochers tranchants des montagnes croates et dans l’eau de mer. Pas über fashion, mais prévoir également des chaussettes selon le terrain où vous allez marcher.
Très heureuse de mes Birkenstock également. J’emporte parfois aussi des Converses parce que sont des chaussures légères et pas encombrantes [7].

  • Lampe frontale.

Particulièrement utile en camping mais pas que. Utile pour lire ou pour débarquer dans sa chambre sans déranger tout le monde et allumer la lumière.

  • Un baume du Tigre.

En bonne fille d’asiat’, c’est quelque chose qui ne me quitte pas. Ma mère et ma tante m’en glissent toujours un flacon dans le sac. Super contre les nausées, le mal du voyage, le mal de crâne, les douleurs musculaires, etc. Et, last but not least, mon fourre-tout photo avec tous les câbles nécessaires pour tout l’électronique $$Il pèse trois tonnes et les expériences que j’ai eu me permettent de mieux réfléchir à quoi mettre dans mon sac photo. Par contre, même si ça décharge, j’essaie de ne pas mettre chargeurs et câbles dans le bagage envoyé en soute. S’il se perd, vous serez bien embêté :/

Les trucs que je trouvent utiles mais auxquels je ne pense pas forcément :

  • Un masque.

Pratique pour dormir si vous ne supportez pas la lumière. Je n’en ai jamais réellement ressenti le besoin parce que j’aime me réveiller avec le soleil mais j’y songe de plus en plus.

  • Une trousse à pharmacie : médicaments et quelques pansements + biafine et antimoustique si vous partez dans des zones à risques.

Sa taille et son contenu dépendent de la durée et de votre destination. Quelque chose qu’on a tendance à trop souvent négliger.

  • Un sac à linge sale à transformer en coussin en camping.

Pour l’instant, j’utilise plusieurs sacs en plastique. Suffisant mais le bruit des froissements du plastique est agaçant.

  • Un cadenas à code

Important en AJ où il y a souvent des casiers mais où il faut louer le cadenas.

  • Les sacs de congélation

Astuce découverte sur des sites de photo pour protéger ses affaires. Génial et pas cher pour éviter l’humidité et les fuites de savon et autres !

  • La lessive

Même si des AJ en proposent parfois. Aux États-Unis par exemple, la lessive était payante.

Et euh… et bien c’est tout ce qui me vient à l’esprit.
Pour les vêtements, ça dépend un peu trop de la destination.
J’oublie sans doute quelque chose… mais je ne vois pas quoi. Et vous ?

Notes

[1] “C’est en forgeant que l’on devient forgeron.” Je fais ma pédante latiniste, si je veux d’abord !

[2] Dans le cas du Routard, suivre les itinéraires conseillés vous fera rencontrer tous les Français présents dans le pays…

[3] Oui, j’aime les métaphores rôlistes/jeux vidéos qui n’ont absolument aucun rapport. BTW, grand événement dont vous avez peut-être déjà eu connaissance mais le DERNIER épisode de Reflets d’Acide, qui est juste la meilleure saga audio qui existe, sort le 5 juillet (avec une écoute en exclu sur Radio Synops le 30 juin). J’essaie d’avoir l’air détaché mais en fait quand j’ai appris la nouvelle il y a quelques jours, j’étais complètement hystérique ^^

[4] Je ne l’ai pas fait systématiquement et je regrette.

[5] Un conseil, ne photocopiez que ce qui vous est utile et jetez/donnez au fur et à mesure pour alléger vos valises.

[6] Je ne crois pas qu’il soit très intelligent de trimballer ses factures avec son matériel photo. C’est le meilleur moyen de fournir au voleur une aide non négligeable pour refourguer son larcin. La douane française propose de faire une sorte de passeport pour votre matériel. Je pense de plus en plus à le faire.

[7] Vous l’avez compris, le but est de voyager léger ;)

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/320