Pour un concours en toute sérénité

  • Convocation imprimée
  • Pièce d’identité à côté de la convocation
  • 2 tablettes de chocolat et une réserve conséquente de Pompotes (équivalent plus accessible et moins encombrant qu’une perfusion)
  • 1 bouteille d’eau de vie et 1L de Tropicana Ruby Breakfast
  • Paquets de mouchoirs, aspirine et baume du tigre
  • Critériums chargés à bloc
  • Stylo 4 couleurs
  • Surligneurs
  • Stylo plume avec cartouche pleine et recharges
  • Effaceurs
  • 2h d’avance (quelle idée de nous envoyer à Villepinte…) pour prévoir les éventuels problèmes de la ligne B.
  • Une playlist pour attendre dans le calme et la sérénité et mon Wall-e pour sa capacité à me redonner le sourire (et histoire de passer pour une freak et ainsi éviter les discussions stériles du genre “T’as écrit quoi ?” lors de la pause-déjeuner)
  • Un timing précis (et réaliste…) pour chaque épreuve
  • 1 montre
  • Liste de penses (pas) bêtes à relire pour éviter fautes idiotes
  • De la confiance en soi (beaucoup !)
  • De la chance (si vous en cherchez, je crains que ça ne soit momentanément en rupture de stock)
  • Du talent [1]
  • Une bonne nuit de sommeil

Notes

[1] A force de reposer dessus, je crois que j’ai épuisé mon stock de talents. Oui, bon… On oublie les mauvais jeux d’homonymie.