"Je veux (pas) grandir (et vite !)"

Parfois, j’ai l’impression d’être une enfant piégée dans le corps d’une jeune fille/femme.
Parfois, j’avais l’impression d’être une “adulte” piégée dans le corps d’une petite fille.

Après discussion(s) avec mon père [1] qui s’inquiétait de me voir encore aussi enfant alors que j’allais avoir 21 ans bientôt, je me suis rendue compte qu’il avait malheureusement raison.

Plus ou moins inconsciemment, j’ai cherché à éviter toute responsabilité et à ne pas franchir cette étape psychologique confortable qu’est la licence (et pourtant Dieu sait que j’ai envie d’être en Master). Je ne me sens pas prête à réfléchir aux soucis d’adultes.

Et me voilà coincée entre deux mondes, enfant aux soucis presque d’adulte et (presque) adulte qui s’extasie devant sa figurine Wall-e et son chapeau traditionnel de Split, qui joue encore à chat, qui déteste toutes ces conventions sociales idiotes du monde adulte, qui continue à lire tout ce qu’elle a sous les yeux, même les notices les plus insignifiantes, comme les petits qui ont appris à lire.

Pourquoi faut-il absolument grandir à un rythme imposé ?

Notes

[1] Souvent nous avons nos discussions les plus existentielles devant des matchs de foot particulièrement ennuyeux, comme quoi ne pas sous-estimer le foot ! Mais il est vrai que l’on évite les bières et les chips, ça doit être ça qui abrutit :p

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/128