Une robe à palettes.

J’avais envie de changer un peu de tenue. Pour me sentir mieux dans mes baskets.

Et surprise ce matin, en faisant les boutiques sur Dotaddict, je tombe sur la création d’annso qui m’avait beaucoup plu, quand je l’avais découverte sur son blog [1].

Notez la sobriété élégante, savamment relevée par des couleurs acidulées ou pastels selon votre humeur (grâce à la technologie Blow up, technologie dernier cri, votre tissu s’adapte à toutes vos envies !). Craquez pour ces rubans fantaisistes qui s’étirent à l’envie. C’est top, j’adopte !

J’arrête ici ma tentative médiocre de pastiche de description extatique de vêtement mode, vous avez déjà tous devinés qu’il s’agissait d’un nouveau thème pour mon blog. Je ne pensais pas qu’il était distribué, mais c’est le cas, et c’est génial parce que le thème par défaut commençait à me rendre toute morose.
J’envisage toujours de faire mon propre thème un jour (et pourquoi pas d’autres que je partagerai sur Dotaddict apportant enfin quelque chose d’autre que mon enthousiasme pour le projet), me reste toujours une pile de liens intéressants au possible sur la fabrication d’un thème (HTML et CSS) le design, l’ergonomie, l’accessibilité, la typographie à lire et à mettre en pratique.
Va y’avoir du boulot avant de coudre une robe qui ne ressemble pas à un boudin mal découpé.

En attendant, ce thème me rend toute heureuse [2]. J’aime le menu qui correspond à ce dont j’avais pensé pour le thème de mon blog (en partie parce que je suis fortement inspirée par les divers designs du moment, mais surtout parce que je suis obnubilée par les post-its et approchant que je colle allégrement partout, parant ainsi mes livres de jolies plumes colorées) sans jamais rêver que le menu puisse être dynamique. Y’a pas à dire, le Java Script, c’est magique !

Me voici donc guillerette comme Squiky le pinson après sa victoire contre l’infâme monstre de terre. Espérons que ça annonce une reprise de ce blog qui commence à devenir dangereusement mou du bidon.

Notes

[1] D’ailleurs, passez y, c’est super sympa ! Et bien plus mis à jour qu’ici.

[2] Comme quoi : Il en faut peu pour être heureux. Vraiment très peu pour être heureux !

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://bribesdereel.net/trackback/101