Un blog, quelle blague !

J’ai l’impression de laisser mon blog mourir après sa pourtant toute récente résurrection.

Je ne sais pas vraiment ce qui m’empêche d’écrire. Certes, il y a le problème du temps, mais après tout je prends bien le temps de glandouiller à lire des blogs ou à regarder des séries dans le meilleur des cas, ou dans le pire à comater devant mon ordinateur a ne rien faire ou presque. On pourrait penser que je n’ai rien à dire, et pourtant, j’ai plein de sujets (encore en gestation) que j’aimerai aborder ici.

Ce qui me manque peut-être le plus ce sont les mots qui ne viennent plus ou difficilement. J’envie la fluidité du langage de certain(e)s et leur écriture originale, émouvante, intelligente, mordante, en bref personnelle. Je ne sais pas si c’est le temps ou les cours qui me tuent et sapent toute confiance en moi, certainement un peu des deux, mais j’ai l’impression d’être devenue une incapable du langage, une rustre sans vocabulaire, sans doute à tort.

A force de rêver à une hypothétique perfection, j’en suis arrivée à tuer dans l’œuf toute esquisse de billet un peu ambitieux et à me rogner les ailes.

PS: Je me lamente encore, je vais bientôt devoir renommer ce blog à ce rythme !

Ajouter un commentaire

Lire la politique de confidentialité.
Les champs obligatoires sont marqués d’un astérisque *.

Les commentaires peuvent être formatés avec la syntaxe Markdown Extra.

M’écrire

Vous pouvez également m’envoyer un mail si vous préférez.