Vite vus

Avec la douleur qui revient, j’ai passé plus de temps devant la télé en février à regarder des documentaires.

Buddha in Africa, 2019

Ce documentaire de Nicole Schafer sur un orphelinat/internat bouddhiste au Malawi veut témoigner de l’influence chinoise sur le continent africain.

Voir ces jeunes enfants arrachés à leur culture et à leur langue remplacées par le mandarin, les arts martiaux et les traditions bouddhistes est très dérangeant. Cela rappelle bien entendu les missionnaires coloniaux venus « civiliser » les populations.

Ni malawite, ni chinois, Enock, l’adolescent que l’on suit, vit entre deux mondes radicalement différents et essaie tant bien que mal d’en tirer profit, même s’il n’est pas dupe.

Il finit par partir, contre son gré, poursuivre ses études à Taïwan d’où vient le moine qui a fondé l’orphelinat, poussé par ses deux familles, malawite et chinoise.

Quelque chose manque néanmoins à ce documentaire. Du contexte, une version originale (la VF est assez mauvaise et m’a souvent perturbée) et de la nuance aussi, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver le tout un peu caricatural.

À voir sur ARTE. Sous-titrage disponible.

Dans le sillage des requins, 2015

Un documentaire animalier de 4 épisodes passionnants avec de magnifiques images sur ces animaux encore mal connus et si divers. Les images de ces raies mobula majestueuses jaillissant hors de l’eau ou de ce requin aveugle du Groenland valent le détour.

Rediffusion à partir du 20 mars sur ARTE.

Daria Marx : ma vie en gros, 2020

« Je suis grosse depuis ma naissance. C’est ce qu’on a toujours dit de moi. Je suis celle qu’on a mis de côté, celle qu’on a jugé incapable, celle qui devait toujours en faire plus; je suis celle qui devait changer. J’ai 38 ans. Je suis grosse, pour de vrai. Je n’ai pas changé. Je suis devenue le cauchemar de ceux qui jugeaient ma silhouette d’enfant anormale. Je suis cette obèse morbide diagnostiquée comme malade de la volonté par mes pairs. Je suis très grosse, pas ronde, pas forte, pas voluptueuse, pas pulpeuse. Mon corps est lourd et gras, j’ai du ventre, mes chairs tombent, et pourtant j’existe. Je pousse depuis des années dans le noir, dans l’ombre embarrassée d’une société qui me refuse le droit de prendre ma place ».

Dans ce documentaire percutant, la militante Daria Marx, co-fondatrice du collectif Gras Politique, dénonce la grossophobie qu’elle et ses amis subissent au quotidien.

On s’émeut, on rit, on se révolte et on se questionne.

Un discours nécessaire et à partager largement tant notre société doit évoluer sur cette question.

Disponible jusqu’au 26 avril en rediffusion sur France tv avec sous-titrage.

Déception vespérale

Dans le cadre d’un projet collectif, lié à l’endométriose, je réfléchis à la solution technique la plus appropriée pour le futur blog. Comme la majorité du groupe est familière avec WordPress (et pour cause, il propulse un tiers du web), c’est tout naturellement que j’ai choisi cette option, ne  […]

Lire la suite

2019 en quelques livres

En 2019, j’ai essayé de me remettre à lire des livres. C’est encore trop peu, mais je suis contente d’avoir reconquis du temps de lecture sur une année qui fût très dense. J’ai essentiellement lu des femmes sur des questions féministes ou raciales pour rattraper mon retard et m’armer sur ces sujets.  […]

Lire la suite

Entre un 26 et un 27 décembre.

Composition (détails)

Composition (détails) par Ivan Klium. Après avoir publié ma réflexion en cours sur comment conserver une trace de mes lectures, j’ai quitté mon clavier pour commencer Les Choses de Georges Perec. Enfin. Ce petit livre de 170 pages en comptant l’annexe1 attendait le bon moment pour être lu depuis  […]

Lire la suite

Garder une trace de ses lectures

Je lis trop peu de livres depuis quelques années, ça je le sais. J’en parle encore moins ici et n’en garde que très rarement une trace (surtout si ce sont des livres empruntés). Impossible donc de lister les lectures de l’année. C’est la même chose chaque année, je le déplore et je réitère la même  […]

Lire la suite

Tenter de vivre

Ce matin, je suis tombée sur une vidéo du comédien et humoriste Hasan Minhaj1 partagée par Tatiana Mac qui résonne encore en moi au moment où j’écris. Il revient sur la raison pour laquelle il a enfin décidé de corriger la prononciation de son nom alors qu’il était l’invité de l’institution qu’est  […]

Lire la suite

Redresser les paillassons

Objet anodin et utilitaire du quotidien pour la majorité, synonyme de chez soi et d’hospitalité pour d’autres, le paillasson laisse parfois entrevoir une bribe de personnalité qui retient l’attention ; comme un petit clin d’œil en passant. Rien de tout cela dans mon immeuble jusqu’à ce que deux de  […]

Lire la suite

S'alléger

Avec l’iPhone 11, le smartphone progresse encore un peu plus vers l’appareil photo de poche idéal, même si je déplore le fait qu’il ne soit plus aussi compact que le SE. Depuis quelques années déjà, la majorité des photographies que je prends sont faites à l’iPhone. Si je suis parfois un peu  […]

Lire la suite

Blog et données personnelles

M’attaquer aux pages obligatoires sur le blog (mentions légales et politique de confidentialité) me pousse à réfléchir aux données personnelles collectées à travers les commentaires et à leur gestion. Que conserver et combien de temps ? Pseudo/nom, adresse email, IP au minimum sont stockés dans ma  […]

Lire la suite